Claus D. Pusch - Romanische Sprachwissenschaft
Startseite Lehrveranstaltungen Studierendenberatung Forschung Publikationen Curriculum  

La subordination syntaxique en français / Syntactic subordination in French

Lehrveranstaltungskommentar:

Inhalt:
En syntaxe, on parle de subordination quand deux propositions sont liées hiérarchiquement, de sorte que l'une acquiert le statut de proposition principale (ou proposition matrice) et l'autre celui d'une subordonnée. La subordination syntaxique mène à des phrases complexes, comme en (1a), mais peut aussi se manifester de façon purement nominale, comme en (1b):

  • (1a) Le ministre annonce qu'il va démissionner.
  • (1b) Le ministre annonce sa démission.
Dans le cours, on va décrire la subordination par liage de propositions d'un point de vue théorique et typologiques et ses réalisations constructionnelles en français. Dans cette langue, les constructions morphologiques peuvent varier fortement en fonction de paramètres diasystématiques. Ainsi, le français de référence prévoit une construction comme en (2a) là où le français oral utiliserait plus facilement la construction (2b):
  • (2a) Je viens de parler à la collègue dont le mari est malade depuis longtemps.
  • (2b) Je viens de parler à la collègue que son mari est malade depuis longtemps.
Dans le cours, on va étudier la variation formelle de la subordination entre langue normative (notamment écrite) et langue spontanée (notamment orale). Dans cette dernière variété du français, les constructions de subordination sont parfois (voire souvent) utilisées sans qu'il y ait subordination de propositions au niveau sémantique. Ainsi, tandis que dans (3a) la conjonction bien que est utilisée pour former une phrase complexe à valeur concessive avec subordination, dans (3b) ce morphème n'exprime plus cette valeur et malgré les apparences, il n'y a pas de subordination entre les propositions liées:
  • (3a) On va partir au Canada en août bien que les prix des vols soient assez élevés à ce moment-là.
  • (3b) On va partir au Canada en août - bien que - peut-être on sera obligés d'annuler le voyage
Dans le cours, on va analyser ces usages 'discursifs' des constructions de subordination en appliquant la notion d''insubordination' proposée par Nicholas Evans (2007).

Organisatorisches:
Ce cours se déroulera principalement en français. Etant donné qu'une partie importante de la bibliographie spécialisée sur le sujet est rédigée en anglais, une bonne compétence passive écrite de cette langue est indispensable. Les différentes unités thématiques seront introduites par l'enseignant et certains sujets seront approfondis par des exposés oraux de 10-15 min préparés et présentés par les étudiant.e.s. Cet exposé et une participation régulière aux séances du cours constituent la 'Studienleistung'. La 'Prüfungsleistung' consiste en un examen oral de 30 min, à passer après la cours, ou en un mémoire écrit de 15 à 20 pages, à caractère empirique, sur un des sujets traités dans le cours ; la forme de 'Prüfungsleistung' à choisir dépend du règlement du programme d'étude (Prüfungsordnung).
Information for foreign guest students: Although the main language of instruction in this course is French, students with a keen interest in (general) linguistics but limited active proficiency in French (or German) are welcome, as long as a sufficient passive knowledge of French (corresponding to a B1 level) is available. Oral presentations in the course as well as term papers may be delivered in English.

(Vorläufiger) Seminarplan:

folgt im Oktober 2019.

Claus D. Pusch > Lehrveranstaltungen > Subordination syntaxique en français (WiSe 2019/20)
Aktualisiert am 14.07.2019
Gestaltung: Claus D. Pusch
© Albert-Ludwigs-Universität Freiburg / Romanisches Seminar